Bienvenue sur le site officiel de la mairie de Chalautre-la-Grande

Histoires de la commune

Brève histoire de Chalautre

Le nom "CHALAUTRE LA GRANDE" provient du latin calix, "calice" par allusion à la topographie du site du village. "La Grande" évoque l’étendue du territoire et l’importance du village au moyen âge. CHALAUTRE est situé au creux d’un vallon, à mi-pente de la "côte" ou "fracture géologique" d’Ile de France. Il est partagé entre deux "pays" : Le Provinois (Plateau briard) et le Morvois (Vallée de la Seine). Avant l’an mil (vers 980), la charte dite de Letgarde octroie la seigneurie de Chalautre la Grande et ses dépendances, y compris un tiers de la forêt de Sourdun, au Chapitre de l’église Saint-Martin-de-Tours. Le Chapitre se fait représenter sur place par un prévôt doté de tous pouvoirs de justice et par un "maire", parallèlement agréé par le Comte de Champagne. Une autre influence ecclésiastique se fera également rapidement sentir, celle de l’Abbaye du Paraclet fondée par Abélard. Ce dernier y installe Héloïse et ses moniales en 1129.

L’église dédiée à Saint Georges est particulièrement remarquable. Une église plus ancienne a probablement existé puisque la charte de Letgarde en parle déjà mais l’actuelle église est du XIIe et fut probablement plus grande. Des ruines sur l’arrière ont longtemps subsisté. Pour construire l’école, certaines pierres y ont été prélevées. Elle fut restaurée au XVe et le cœur réaménagé au XVIIe en recevant le retable magnifique qui comprend un tableau de Séjourné. Ce tableau date de 1663 et représente la Vierge au Temple. Il a lui-même été restauré en 1998. Notre église est une des plus anciennes de la région.

La carte de CASSINI indique que Chalautre disposa de fortifications. Les anciens "fossés" en sont les vestiges. La rue de l’arrêt aurait été ainsi baptisée en face de la rue aux morts pour témoigner des luttes menées et des "remparts" qui firent face aux assaillants. La Cour de Salles constitua une des demeures des Comtes de Champagne et accueillit le Roi de France quand il chassait dans la forêt de Sourdun . A la veille de la Révolution, le Château de la Tour, possession de la famille Challemaison, seigneur du lieu, avait déjà été détruit. La Tour féodale devait originellement se trouver à l’emplacement de l’actuelle école mais le Château aurait ensuite été déplacé dans le Faubourg.

Le Pouvoir sous toutes ses formes mais surtout celui de Saint-Martin-de-Tour, fut toujours contesté par les Chalautriers. Contestataires, c’était d’ailleurs une de leur réputation ! Les biens communaux surtout, furent l’objet de différents qui ont duré jusqu’au XXe siècle. Peut être perdurent ils encore… De nos jours, malgré les limites administratives qui font dépendre Chalautre la Grande de Provins, la Commune se tourne également spontanément et culturellement vers Nogent-sur-Seine et la Vallée de la Seine.

Chalautre fut par le passé plus peuplé qu’aujourd’hui. La vigne, que le phylloxéra a décimée, ainsi que la production d’huile de noix ont été des activités importantes du site. L’abri naturel que constitue la forêt de Sourdun, l’eau de la source Saint Martin et la pierre abondante ont été le terreau de l’implantation humaine. Les hommes y ont trouvé et y trouveront pour encore longtemps le havre d’une vie sereine.

Ecrit avec l’aimable contribution de François VERDIER.

Dance-Passion - Loto

Samedi 25 février - 19h00 - Salle polyvalente


ASG : Soirée Cabaret

Samedi 11 mars 2017 - 20h00 - Salle Polyvalente


ASG : LOTO

Samedi 25 mars 2017 - 20h00 - Salle polyvalente


ASG - Thé dansant

Dimanche 7 mai de 14h00 à 19h00 - Salle polyvalente


Fête communale et Brocante

Dimanche 14 mai 2017


newsletter
Entrez votre adresse e-mail SVP.
Entrez une adresse valide SVP.